Qui veut une montre – Luc Lévesque

Qui veut maintenant une montre après 25 ans de service ?

Le temps où un employé travaillait 25 ans dans la même entreprise est révolu. Ce n’est pas une question d’un manque de fidélité de la part des jeunes ou des employés mais bien que les temps ont changé. Le marché du travail offre une mixité d’opportunités de carrières et les compétences acquises dans un poste peuvent facilement être transférable pour réaliser les fonctions dans un autre poste. C’est sur ce principe que nous vous proposons d’attaquer la rareté de la main d’œuvre qualifiée.

L’heure est arrivée où une PME se doit de marketer ses emplois disponibles au même titre qu’elle doit le faire pour trouver des clients. Ainsi, elle se doit de :

  1. vendre la vision à long terme
  2. vendre le développement de compétences pour un employé
  3. vendre la culture organisationnelle

De nos jours, les talents auront la possibilité d’avoir plusieurs carrières. Sur une période de 25 ans, une personne pourra changer de postes à quelques reprises et il est même possible qu’il s’agisse d’une reconversion professionnelle totale. C’est-à-dire que la personne utilise ses compétences apprises dans un poste afin de réaliser d’autres fonctions.

En conséquence, pour attirer des employés en situation de rareté de main d’œuvre les PME ont l’avantage sur la grande entreprise de fournir un milieu où une personne pourra toucher et apprendre diverses compétences. C’est au propriétaire à vendre la vision, à susciter l’intérêt chez l’employé potentiel en tenant un discours de ce genre :

Le propriétaire de l’entreprise communiquera à l’employé convoité où il veut amener l’entreprise dans 5 ans. Ce message et de dire qu’il ne peut y arriver seul et qu’il a besoin de gens qui ont un talent comme cet employé potentiel pour y arriver. L’entreprise étant en pleine croissance, cet employé aura la possibilité d’effectuer plusieurs tâches et prendre plusieurs responsabilités qui se jumelleront bien avec tes compétences actuelles.

Ce discours permettra à un employé potentiel de voir que son potentiel sera bien utilisé et qu’il pourra développer de nouvelles compétences. C’est ça vendre un poste à un employé potentiel.

Luc Lévesque B.Sc MA
Groupe Humaprise

 

Pour plus de solutions pour aider les entreprises de la région de Gatineau dans ce contexte de rareté de main-d’oeuvre, visitez la section dédiée : https://ccgatineau.ca/maindoeuvre

 
1047
Bell
Casino du lac Leamy
DECRQ
ÉSI
IDGatineau
Le Droit
Ville de Gatineau